14/09/2005

Dis moi 120...

Explique moi 120, J'aimerai comprendre...
C'est quoi  cette balafre en dessous de ton deuxième oeil ?  Tu as été chassée à coup de latte dans la gueule de ton emplacement précédent ? 
Tu es mystérieuse, tes trois yeux n'ont pas de cils en caoutchouc comme ta copine 535 en avait ?  On voit en toi comme à travers du vulgaire verre de vitre.  Est-ce pour nous faire rentrer dans ton univers (univerre)?  Pour permettre plus d'éclats (...de verre)?
Pourquoi es-tu nue ? Louis, le chef des "ils" te renie ?  C'est une solution facile au bilinguisme de Bruxelles/Brussel.
C'est pas que je n'aime pas mais je trouve ça un peu provocant... peut-on utiliser tes espaces définis pour y coller nos mots d'amour, de haine, de rire et de mise en gardre?  Ces gros carrés m'excitent...
 
Demain, avec les poubelles,  je te ferai ma première offrandes ! A demain, je brûle...
Bises

23:40 Écrit par deras | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Chaud Sans pousser le cynisme trop loin...
Je trouve qu'elle a un air de deuxième main, déclassée, en rédemption...
C'est une insulte de plus au quartier, pas assez bon que pour en recevoir une toute neuve, brillante, respectable...
Ou bien les "ils" et le "on" pense que voilà enfin du mobilier urbain parfaitement intégrer à son milieu... en tenue de camouflage...
Qu'en penses-tu au fin fond de ta bulle?

Écrit par : nicolas | 15/09/2005

. C'est honteux, ce coin est tellement considéré comme un dépotoir que même Bruxelles propreté vient y jeter ses bulles à verre usagées !

Écrit par : Alex | 16/09/2005

Vous n'y êtes pas... les "ils" de Bruxelles-Propreté, sachant que notre bloggeur favori allait bien en prendre soin, ont peut-être préféré y reclasser une vieille bulle rescapée ayant eu un vécu malheureux... Dommage que les bulles ne parlent pas, elles nous en raconteraient des choses !

Écrit par : t7815 | 24/09/2005

Les commentaires sont fermés.